Logo Google Analytics A travers cette série d’articles, je voudrais vous présenter les services web qui peuvent s’avérer très utiles lorsqu’on doit gérer un blog. Certains à l’image de FeedBurner (un service de gestion de flux RSS), sont à mon avis indispensables alors que d’autres ne seront nécessaires que de manière épisodique (comme par exemple lors de la phase d’optimisation lorsqu’on souhaite améliorer son référencement dans les moteurs de recherche) :

  1. Google Analytics
  2. CrazyEgg
  3. 103bees
  4. FeedBurner
  5. Google Alerts
  6. Performancing Metrics
  7. Site24×7
  8. Technorati
  9. PollDaddy

Dans ce premier article, nous allons donc nous intéresser à Google Analytics, un service de statistiques et d’analyse de trafic très complet.

Google Analytics est un des nombreux services en ligne proposés par Google. Il est issu du rachat d’Urchin, une société spécialisée dans le web analytique. Comme le souligne très justement Wikipedia, il s’agit d’un domaine a ne pas prendre à la légère :

Les Web Analytics regroupent la mesure, la collecte, l’analyse et la présentation de données provenant d’Internet utilisées à fin de comprendre et d’optimiser l’utilisation du Web.

Dans un contexte de vente en ligne, les Web Analytics font référence à la mesure d’aspects d’un site Web liés à la stratégie commerciale de l’entreprise comme, par exemple, quelles sont les pages Web ayant conduit au plus grand nombre d’achats en ligne?

Comme dans beaucoup d’autres domaines, l’information est une donnée capitale, surtout quand le business en dépend. C’est un peu exagéré pour un blog (sauf pour les bloggers professionnels), mais il est quand même important d’avoir des indications sur sa santé et de pouvoir évaluer sa notoriété. En effet, outre les commentaires laissés par les visiteurs, c’est le seul moyen d’avoir un retour sur ce que vous écrivez. Sinon, comment rectifier le tir ?

D’autant plus que Google Analytics est une solution vraiment simple à installer. La plateforme de publication (Wordpress, DotClear, …) n’a pas de réelle importance ici, mais parfois des extensions écrites par certains utilisateurs facilitent son intégration. Pour l’activer, il suffit juste de glisser quelques lignes de code Javascript en bas de chaque page web. Ensuite, il faut laisser le temps agir, car il faut deux ou trois semaines avant de pouvoir être en mesure d’exploiter de manière pertinente ces statistiques.

Et on peut d’ailleurs vite s’y perdre ! La première fois que l’on accède à son tableau de bord, Google Analytics présente pour la semaine en cours quatre vues avec le nombre de visites et de pages vues, le ratio ancien/nouveaux visiteurs et leur provenance :

Tableau de bord de Google Analytics

D’autres tableaux de bords sont également disponibles en fonction de votre profil. En effet, il est possible de permettre à plusieurs personnes d’accéder à ces informations. C’est une fonctionnalité très intéressante pour une société puisque le rédacteur en chef peut consulter directement la popularité de ses articles :

Performance du contenu dans Google Analytics

Alors que le responsable marketing préférera s’intéresser à la provenance de ses visiteurs et à la performance de ses campagnes publicitaires :

Sources des visites et référencement dans Google Analytics

En utilisant le menu de gauche, on accède à des rapports beaucoup plus détaillés et à d’autres mesures comme :

  • Les navigateurs les plus utilisés
  • Les résolution d’écran les plus courantes
  • La nationalité des visiteurs
  • La durée des visites
  • Les points d’entrée et de sortie

Il est également possible de définir des chemins (une succession de pages) et de mesurer la proportion des visiteurs qui vont les suivre. Ce type d’analyse est très pertinent dans le cas d’un site de commerce électronique où l’on doit tout faire pour amener le visiteur à acheter des produits. On peut donc ainsi contrôler si le chemin qui mène à la page avec le panier est bien balisé.

Je n’ai pas de reproches particuliers à faire à Google Analytics. Facile à installer, très riche et gratuit, Google Analytics est un service qui a vraiment sa place dans votre boite à outils. Certaines améliorations pourraient être envisagées comme par exemple la possibilité de sauvegarder ses réglages. De plus, comme ce service n’a pas été conçu pour les blogs, certaines mesures manquent à l’appel comme par exemple le nombre de commentaires. C’est quelque chose qui va peut-être changer puisque Google a racheté Measure Map, une société qui s’était spécialisée dans la mesure d’audience des blogs.

A lire également

Les visiteurs qui ont vu cette page ont consulté ensuite :

A savoir

La rédaction de cet article a nécessité 2 heures et 22 minutes. Si vous le souhaitez, vous pouvez être prévenu de la parution de nouveaux articles en vous abonnant par RSS ou par email.


9 commentaires à propos de “Les outils indispensables pour un blog (1/9) : Google Analytics” :

  1. Je trouve personnellement que google analytics est difficile à lire et utiliser pour un novice, je préfère installer à mes clients le fameux PHPMyVisites.
    D’une part, cela permet de promouvoir un outil open source, gratuit et formidablement conçu.
    Il est très simple à lire, décrypter, et fournit des informations très pertinentes et exhaustives.
    Il s’agit d’une application en perpétuelle amélioration, et qui s’avère aujourd’hui très stable.

    J’ai comparé les résultats de google analytics avec ceux de PHPMyvisites, on arrive sensiblement au même résultat.

    La puissance de google analytics est de pouvoir par la suite comparer le rapport statistiques/ campagne de pub sur google (bien sûr). C’est là pour moi sa force et son intérêt lorsque l’on est dans un système d’achat de mots clés etc…
    Donc finalement, je dirais un outil fait par google pour les campagnes google.
    Autrement, je lui préfère sans nul doute son concurrent open source pré-cité pour lequel j’ai un retour client très très satisfaisant.

  2. Salut Stéph.

    Tu est entrain de te forger une sacré notoriété sur le net, je trouve cool qu’au bout de trois mois, tu ais déjà plus de ~10′000 visiteur/mensuel. C’est super bien, c’est même excellent ! Bravo.

    Merci pour ce post. J’utilise déjà Google Analytic sur ma plate-forme comme tu le sais est je confirme que c’est un outils essentiel au bon développement d’un site internet, autant pour le référencement que pour le développement.

    J’attend avec impatience le post concernant CrazyEgg. Je connais de nom, mais je n’ai jamais testé le service !

    A bientôt et merci pour toutes ces informations :-)

    Badoux

  3. Débutant au niveau technique dans la blogosphère, j’ai hâte de lire les prochains billets.. excellent encore 8…..

  4. Je suis d’accord avec toi Tijuan. A mon avis, c’est surtout la complexité des menus de Google Analytics et les instruments pour piloter une campagne publicitaire qui rendent ce service difficile à prendre en main. Néanmoins, il reste vraiment très simple à installer (en 5 minutes c’est terminé), et je pense (j’espère) qu’il va s’améliorer bientôt avec le rachat de Measure Map. Je ne connaissais pas PHPMyVisites, mais ce n’est pas tout à fait la même chose puisqu’il s’agit d’une application à installer sur son serveur et non pas juste un service web. Mais du coup, c’est sûrement plus rapide car dans le cas de Google Analytics, il y a un appel de fait à leur serveur à chaque chargement de page.

    Hello Chris (Badoux) ! Pour le trafic, je ne sais pas trop si le nombre de visites est conséquent ou pas. Comme il est difficile de trouver des éléments de comparaison, ce n’est pas évident de se faire une idée précise de la question. Je suis content de la progression de ce blog, mais il faudrait pouvoir la comparer à celles d’autres blogs de la même catégorie.

    Je crois que FeedBurner devrait t’intéresser Jean-Philippe (Martinez) ! Sinon j’ai vu que tu utilises Zookoda sur ton blog. Est-ce que tu en es content ? J’avais pensé le rajouter à cette liste, mais comme je ne l’utilise pas, j’ai préféré éviter de parler de quelque chose que je ne connais pas bien.

  5. Pour ZOOKODA je ne peux en dire plus car je ne l’ai pas encore pratiqué, j’espère pouvoir faire une première mailling d’ici 1 mois. Par contre un ami, créateur du blog www.jiwok.com l’utilise régulièrement: une simple sélection des billets et le tour est joué…je t’envoi par mail une de leur newslater. C’est simple mais efficace.

    Pour Feedburner… je patienterai encore 2 articles…..

  6. Oui méfiance avec Google Analytics qui a une vilaine tendance à “bloquer” le chargement de la page pendant cette phase où il s’envoie les micros-stats à lui-même. Je l’ai vu plus d’une fois bloquer de gros sites avec une énorme BP, et nous on l’a retiré de notre site essentiellement pour cette raison : les ralentissements qu’il provoque parfois (et ça semble être pire quand on a une grosse audience).

  7. Brice : En incrustant les tags javascript en bas de page, l’appel au service de google ne se fait qu’une fois que la page est quasiment entièrement chargée, et ne gène donc pas la navigation de l’internaute, dans le cas où le service google est temporairement indisponible.

  8. Personnellement, j’utilise Google Analytics depuis sa sortie : je le trouve très bien fait.
    Mais, je lui trouve quand même quelques points négatifs :
    - le javascript à insérer ralentit le chargement des pages du blog parfois,
    - si je rentre dans la vue “Présentation administrateur”, que je me déconnecte, et que je reconnecte, je retombe sur la vue par défaut,
    - il serait judicieux de pouvoir choisir l’intervalle de temps pour les courbes de visiteurs ou du nombre de consultations.

  9. Je viens de publier 2 petits articles sur mon blog qui concernent des cusotimsations possibles sur Google Analytics qui s’addressent surtout aux blogueurs: www.analytics.fr

Ajouter un commentaire

Les informations obligatoires sont indiquées par une étoile rouge *.


3 rétroliens à propos de “Les outils indispensables pour un blog (1/9) : Google Analytics” :

  1. links for 2007-01-12 at DeStructUred Blog
    Le 12 janvier 2007 à 20:16
  2. Patrick Dumarché » Blog Archive » L’essentiel à savoir pour débuter dans la blogosphère
    Le 24 novembre 2007 à 02:53
  3. Un blog pour quoi faire ? « Geek mais pas que …
    Le 23 mars 2012 à 12:17

Par contre, il y a encore des trucs qui ne marchent pas. Par exemple il a compris 'DesignS' au lieu de 'Design'.

Articles Récents

Les derniers articles publiés

A Propos

Je m’appelle Stéphane Thomas et je suis Ingénieur Senior expert dans le développement d'applications web complexes. Etant également un peu Entrepreneur, j'ai tenté l'aventure de la création d'un nouveau service Internet appelé Loomiz. Je suis maintenant le cofondateur d'Hitomi Studio, un studio de développement spécialisé dans la réalisation de sites ecommerce haut de gamme pour de jolies marques.

Lire la suite…