Et bien je ne pense pas qu’il existe une réponse unique à ce genre de question, chaque cas étant différent. Néanmoins, je peux vous parler des technologies et des langages employés pour concevoir Loomiz, puisqu’il s’agit vraiment d’une application web 2.0. Un article un peu plus technique que d’habitude donc, mais qui permettra d’en savoir un peu plus sur ce qui propulse ce gestionnaire de signets social.

Loomiz est développé autour d’une plateforme WAMP :

  • Windows XP : système d’exploitation
  • Apache : serveur web
  • MySQL : système de gestion de base de données
  • Php : langage de programmation

A terme, Loomiz devrait être déployé sur Linux, un système d’exploitation plus stable et plus modulable que Windows. On pourra alors vraiment parler de plateforme LAMP. Pour le moment, j’utilise le package ApacheFriends XAMPP Lite pour pouvoir disposer rapidement de tous ces différents éléments dans mon environnement de développement.

Pour être plus précis, Loomiz est donc basé sur les langages de programmation, de scripting et de requêtes de base de données suivant :

  • Php
  • Javascript
  • Sql

Mais pourquoi avoir choisi Php ? Principalement pour la rapidité de développement, le support et la facilité à trouver un hébergement compatible. J’aurais préféré employer Java que je connais très bien, mais cela aurait nécessité une architecture beaucoup plus lourde.

J’ai bien évidemment jeté un coup d’oeil à Ruby on Rails, mais je n’ai pas vraiment été convaincu. Même si la philosophie introduite par ce framework représente une avancée majeure pour le développement web, elle a été vite déclinée dans d’autres langages (en particulier Php). Par ailleurs, cela me demandait une phase d’apprentissage importante pour apprendre Ruby. Enfin, la communauté naissante (même si elle est très active) et les difficultés à trouver des hébergeurs proposant ce langage de programmation m’ont décidé à m’orienter pour de bon vers Php.

Loomiz utilise par ailleurs abondamment les langages ci-dessous pour la partie présentation :

  • Html (et plus précisément XHTML)
  • Css

Il emploie également des frameworks fournissant toute l’infrastructure et les fonctions nécessaires au développement d’une application web :

Il s’agit de frameworks très récents qui n’ont pas encore atteint leur maturité. Néanmoins, ils sont tous les deux très bien écrits (avec une forte philosophie ‘objet’) et parfaitement modulables. Ils sont de plus développés par des communautés de développeurs très actives.

Il existe une multitude de frameworks Php open source comme CakePhp, Symfony ou encore Code Igniter. Mais après plusieurs tests, j’ai opté pour Zend Framework qui est plus souple et a une approche plus modulaire.

En ce qui concerne le framework Javascript, mon choix s’est porté sur Mootools plutôt que Scriptaculous (peu gracieux), Dojo (très lourd) ou JQuery (effets visuels parfois approximatifs) à cause de sa syntaxe et de ses possibilités d’évolution. Mais tous ces frameworks sont globalement très bons et je pense que le choix dépend aussi beaucoup des affinités et de l’expérience des développeurs qui vont les utiliser.

Le gestionnaire de versions que j’ai mis en place est bien évidemment Subversion (le successeur de Cvs) couplé à TortoiseSVN (une interface cliente pour Windows).

L’environnement de développement adopté est basé sur Eclipse. Il a été adapté à un développement web grâce aux extensions suivantes :

  • PDT (pour l’édition des fichiers Php)
  • Aptana (pour l’édition des fichiers HTML, Javascript et CSS)
  • Subclipse (pour la gestion des versions de tous les fichiers)

Même si on n’obtient pas la souplesse d’utilisation d’Eclipse pour Java, il est donc possible de disposer quand même d’un éditeur Php très complet et surtout gratuit. Il est d’ailleurs a noter que tous les éléments cités dans cet article le sont également (sauf Windows).

Il ne me reste plus qu’à choisir un gestionnaire de bug. Si vous avez des solutions gratuites à me recommander, n’hésitez pas. Je pense m’orienter vers Trac, sauf s’il existe un remplaçant à Bugzilla avec une interface digne de ce nom (un peu du style de Jira, qui est par contre lui payant). L’idéal étant une application Php/MySql que l’on puisse héberger sur un serveur local.

A lire également

Les visiteurs qui ont vu cette page ont consulté ensuite :

A savoir

La rédaction de cet article a nécessité 2 heures et 21 minutes. Si vous le souhaitez, vous pouvez être prévenu de la parution de nouveaux articles en vous abonnant par RSS ou par email.


48 commentaires à propos de “Quelles technologies utiliser pour développer un site web 2.0 ?” :

  1. Je ne suis pas exactement d’accord sur la facilité d’hébergement. Pour un projet important (comme une application destiné à être utilisé par beaucoup de personnes) il est quasiment obligatoire de passer par un serveur dédié. Et dans ce cas là, il est possible d’installer ce que l’on veut.

    En ce qui me concerne, je développe mes applications web avec Django et je m’en sors très bien avec un serveur dédié. Cela permet en plus de modifier la configuration du serveur pour être le plus optimisé possible.

    Et pour finir, je développe beaucoup plus rapidement et proprement avec un framework comme Django ou RoR, donc je pense que l’économie de temps vaut largement le prix du serveur dédié.

  2. A mon avis Bugzilla est trop compliqué pour un projet de taille réduite (je ne dénigre pas ton projet, loin de là). Ce serait plutôt recommandé pour les grosses organisations/entreprises. Trac me semble déjà plus accessible et je n’en connais pas d’autres.

  3. oui, Trac fait bon ménage avec Subversion
    oui, PHP+Ajax+MySQl , àmha le meilleur compromis performance/temps de dev actuel.
    oui encore pour Eclipse
    idée (conseil) : installer les serveurs sous forme d’appliances VMWare, ce qui permet de simplifier l’install et l’admin, de les avoir en local si besoin, de les prendre avec soi en sur un portable, de les escalader sur un vrai serveur plus tard, de faire des backups 100% fiables et beaucoup d’autres choses merveilleuses comme de n’acheter qu’un minimum de licences Windows. VMware n’est pas gratuit, mais pas cher non plus (et le Player est gratuit)

  4. Justement, développeur professionnel depuis 7 ans mais dans le monde client (java Swing), je veux me lancer dans le dev Web mais je ne savais pas par ou commencer. Merci donc pour cette présentation qui me permettra de ne plus observer mais de me lancer …
    Thanks…

  5. Nous utilisons le gestionnaire de bugs “Bugs” (http://bugs-bug-genie.sourceforge.net/) en interne. Bugs est basé sur PHP et MySQL. Même si Bugs est moins souple que Bugzilla, l’interface est assez simple et est plus “jolie” donc plus accessible aux non-techniciens. C’est une bonne solution pour des projets de taille petite à moyenne.

    Une version 2 est disponible en Alpha mais je ne sais pas ce qu’elle vaut.

  6. Hello :)
    Pour le tracking de bug, moi personnellement j’utilise Mantis (qui n’est malheureusement pas compatible avec un cvs ou subversion), sinon Trac marche vraiment bien…
    Pour éditer sous Windows PSPad, qui est simple et pas lourd, sinon Emacs sous Linux (un peu chiant au début à apprendre mais ensuite super rapide et efficace)…
    Sinon une question, WAMP c’est bien mais tu te galère pas avec les envois de mails?

  7. Salut,
    Je m’essaie aussi au developpement Web mais autour de Tomcat / Hibernate etc etc (donc monde plutot Java que PHP ) et la question que je me pose à propos de php est : peut on développer des sites devant supporter de grosses charges avec un tel langage ? En particulier, la gestion des caches qui est a priori cruciale sur des gros sites (eviter que chaque requete client conduise à une requete base de données) est elle facilement réalisable avec PHP et des librairies dans ce langage ?
    Etant a l’aise en Java je me suis plutot orienté vers ce monde la donc, mais il est vrai qu’on a alors a faire face aux problèmes d’herbergement : JSP & autres java sont moins courants que PHP…
    A ce propos, a quand un post sur comment trouver le bon hebergeur, par ou passer pour deposer le nom de domaine et pourquoi par un tel plutot qu’un autre ?
    A+
    Lionel.

  8. Je dois dire que je suis rassuré de lire que Loomiz n’a pas succombé à la déferlante RoR, et j’espère qu’il aidera à montrer que PHP a tout pour permettre de tels développements.

    Par contre, je pense que partir sur la solution Zend, qui est plus un ensemble cohérent de classes - une sorte de PEAR+ - qu’un réel framework, n’a pas forcément fait gagné autant de structure, pérennité et temps de développement que l’aurait fait l’excellent Symfony (qui est maintenant stabilisé).

    Pour la gestion de tickets, ainsi que la documentation en Wiki, je recommande fortement Trac, qui est vraiment excellent !

  9. Article intéressant, j’ai apprécié de lire les raisons qui ont amené aux choix de langage, framework et librairie ainsi que le rappel que ceux-ci ont été fait parce que ils convenais au développeur dans le cas présent mais que ça ne remet pas en cause l’intérêt d’autres solutions.

    J’ai fait le choix de RoR il y a maintenant deux ans car ce framework et le langage ruby me me conviennent bien mais je m’intéresse à ce qui se fait d’autre en php et python principalement. Je trouve particulièrement intéressant Symphony et si je devait absolument faire du php je pense que je m’orienterai vers celui-ci (mon expérience avec RoR n’y est pas étrangère).

    Pour le suivi de Bug, je’utilise Trac pour tout mes projets à cause de l’ensemble (svn, wiki, source browser, tickets, …) et je le trouve tout à fait à la hauteur de mes attentes.

  10. Pour le gestionnaire de bugs j’utilise également Mantis (PHP, MySQL), qui a l’avantage de s’installer/configurer en 5mn chrono. Je le trouve personnellement assez efficace et bien pensé même si le projet semble peu actif.

  11. Je suis surpris que tu utilise des framework… J’pensais que pour un service aussi complexe que Loomiz tu aurais besoin de maitriser ou connaitre 100% du code-source… Mais peut-etre que tu as eu l’occasion par le passé à bien décortiquer ceux que tu utilises, non ?!

    Personnellement, je conseillerais à des développeurs initiés de se restreindre à l’emploi de “briques” élémentaires qui répondent individuellement (et independamment) à chacun de leurs besoins… Et de concevoir eux-même leur propre framework qui assimile ces “briques”.

    J’ai expliqué çà il y a peu de temps dans mon Labo :
    http://www.miaouw.net/articles.....-mais-non/

    Et sur ma Ligne-de-vie personnelle (et expérimentale ;o), vous trouverez souvent des bookmarks de bonnes petites briques repérées ici ou là :
    http://dzolivier.life-line.miaouw.net

  12. Bravo pour cet article de très de bonne qualité !

    Pour le développement de Formaco.info j’utilise Dreamweaver MX de Adobe (anciennement Macromedia), il n’est pas vraiment optimisé pour le codage PHP pas non plus pour Javascript et il manque encore beaucoup d’extensions. Je pense que je vais gentiment migrer pour Eclipse.
    J’avais essayé RoR à l’époque ou il est sortie, “j’ai même acheté le bouquin Ruby on Rail de chez Eyrolles”, c’est vrai que c’est rapide… mais le temps d’adaptation “contrairement à ce qu’ils peuvent dire dans le bouquin”, n’est pas si rapide que ça ! Alors j’ai vite laisser tomber, dû au manque de temps !
    Je vien d’aller downloader Eclipse et les extensions qui vont avec :-)
    Je trouve bizarre, je n’arrive pas à ouvrir mon projet (PHP, Javascript, CSS), que j’ai développé sous Dreamweaver !

    Stéph !!! Petit bug sur le lien de Subclipse !!!

  13. Voila un conseil pour suivre tes bugs : Mantis (http://www.mantisbt.org/)
    Tu y trouveras meme une démo sur le site.
    Ah, tiens quelqu’un aussi te l a recommandé…

  14. Salut,
    Je suis aussi développeur d’une application Web 2.0 : EklaBlog.com
    Je tourne aussi sous WAMP pour le développement et LAMP pour le déploiement. Mais je n’utilise pas de Frameworks. Je les trouve trop lourdes car elles sont justement trop complètes pour les besoins qu’on a généralement. Je préfère donc coder mes propres classe XHR, …etc.
    Par contre ton article m’a été d’une grande utilité car j’ai pu découvrir le magnifique compresseur de JS utilisé par Mootools :D

  15. On oublit trop souvent le .Net qui est bien pratique :
    - Framework très très complet (si ce n’est le plus complet)
    - Possibilité de coder des routines ds le meme language (pratique pour les services avancés)
    - Rapidité (Compilation une seul foi, Datase, travailler sur une base en mode deconecté, …)
    - Le pool d’application c’est ultra-ultime pour les services,……

    On trouve peut de site web 2.0 sous cette plateforme. Pour l’avoir expérimenté mais c’est dommage.

    Aprés le Javascript, Xhtml, CSS sa reste indispensable

  16. Pour le gestionnaire de bugs, Flyspray donne de bons résultats : http://www.flyspray.org/

    PS: En ce qui concerne VMware, plusieurs solutions libres équivalentes existent comme Xen, Qemu ou VirtualBox.
    Par exemple, VirtualBox est aussi facile à installer/utiliser que VMware : http://www.virtualbox.org/wiki/Screenshots

  17. Apparemment Trac semble récolter tous vos suffrages. Je suis quand même allé jeter un coup d’oeil à Bugs et c’est vrai qu’il paraît séduisant.

    Très bonne idée Philippe. Je vais regarder du côté de VMWare dès que j’en ai l’occasion.

    Je te le confirme Babozor, la gestion des emails avec sendmail n’est pas simple du tout.

    Je crois qu’il n’y a pas à s’en faire Lionel, ce genre de plateforme supporte très bien la charge. Cet article montre que Php est utilisé par des sites très connus comme FeedBurner ou TechCrunch. Flickr utilise également une architecture LAMP. Il me semble que Digg aussi. En ce qui concerne la gestion des caches, il faudrait demander à un spécialiste. Sinon le choix d’un hébergeur étant quelque chose de complexe et tellement dépendant de ses propres besoins, je ne me suis pas risqué à en faire un article. En contrepartie, tu devrais pouvoir trouver des informations à propos de services très utiles pour choisir un nom de domaine. En ce qui me concerne, j’utilise les services d’Infomaniak, BookMyName et Gandi.

    Olivier, généralement j’emploie des classes ‘tampons’ pour encadrer celles du framework. Cela permet de lisser un peu les changements d’interface et de proposer des fonctionnalités supplémentaires que Zend Framework ne proposerait pas.

    C’est pour cette raison que j’ai choisi Zend Framework Skreo. Il est très facile de n’utiliser que certains modules et de les étendre.

    Est-ce qu’il y en a d’autres qui utilisent ce framework ?

  18. Un bon argument en faveur de la stabilité et performance de PHP, c’est quand même que Yahoo! l’a choisi depuis quelque temps pour tous ses nouveaux développements, au point d’embaucher son créateur, Rasmus Lerdorf.

    Ils ont même choisi Symfony dernièrement, d’ailleurs !

  19. Bon, je fait chorale aux quelques commentateurs précédents pour mentionner mantis, qui est à mon avis un trés bon bug tracker.

    Sinon, j’ai vu que quelqu’un avait mentionné emacs, alors désolé, mais je n’ai pas pu résister à la tentation de mentionner gvim, qui est à mon avis un des meilleurs éditeurs de textes pour coder.

  20. En effet Fabien (voir son commentaire, le première de la liste, qui était bloqué par Wordpress et qui est maintenant disponible), l’argumentation autour du problème de l’hébergement n’a pas forcément lieu d’être pour des sites web importants.

    J’avais bien pensé (et encore, cela ne m’est pas venu naturellement) à l’inutilité de ce choix si je dois être par la suite amené à déployer Loomiz sur un serveur dédié. Un de mes objectifs avec ce projet étant de rationaliser au maximum les coûts, j’ai préféré démarrer avec un serveur mutualisé pour basculer ensuite sur un serveur dédié si le projet décolle.

    Mais tu as raison, le choix de Php ne doit pas se baser sur l’hébergement si l’on sait déjà que l’on va déployer son application sur un serveur dédié.

  21. Disons qu’il existe maintenant des serveurs dédiés vraiment abordable. En ce qui me concerne, j’ai un Kimsufi et je pense que il est equivalent en terme de puissance à un bon hébergement mutualisé, et de plus on dispose d’une liberté totale quant aux logiciels que l’on veut installer.

    Ensuite, même si un hébergement mutualisé est plus abordable, en ce qui me concerne, je suis beaucoup plus productif avec Django que avec PHP. Donc le surcout en ce qui concerne le serveur est vite amorti par la vitesse de développement.

  22. Warf emacs et gvim, comme éditeurs de textes sont un peu dépassés. Autant privilégier kate sour linux et notepad++ sour windows!!!

    Il y’a une question que je me pose au sujet de gandi, il me semble que beaucoup utilisent leurs services pour les noms de domaines, mais ils sont plutot cher comparés à ovh par exemple. Propose-t-il des services en plus?

    Infomaniak me plait beaucoup, leur offre bande passante illimité et 50go d’espace de stockage est assez hallucinante pour 7,5€ par mois. Est ce si bien Stéphane??

  23. Warf emacs et gvim, comme éditeurs de textes sont un peu dépassés. Autant privilégier kate sour linux et notepad++ sour windows!!!

    Heureux les simples d’esprit… :) Sûr, vi demande du temps d’adaptation, mais au niveau fonctionalités, ce n’est même pas comparable avec notepad. Bon, d’accord, je me tais.

  24. eMeRiKa je suis d’accord avec toi, j’utilise Kate sous Linux et Notepad++ sous Windows ^^ thibault, tu n’as pas du regarder de près Notepad++, parce qu’au niveau des fonctionnalités, ce n’est vraiment pas ça qui manque.
    J’ai été chez Infomaniak pendant presque 1 an, et je n’ai vraiment pas été déçu. J’ai dû les quitter car j’avais besoin d’un serveur dédié pour faire tourner une application en Java, mais leur service est très bon. Après si tu commences à avoir du traffic, rien ne vaut un serveur dédié, avec lequel tu peux gérer plusieurs sites, tes crontabs, emails, applications, …etc.

  25. D’un autre côté, je suis sous linux, alors je ne suis pas le mieux qualifié pour parler de notepad. Et puis de toutes façons, des goûts et des couleurs. Je suis trés réactionnaire, j’adore le côté “old school” des vieux éditeurs :)

  26. Dans ce cas ne passe pas à kate qui est comme moi j’aime “moderne et design” :p Vi est le plus old school sans hésitation :)

  27. A l’attention de lionel
    il existe plusieurs systèmes de cache sous php.
    cela va du compilateur avec stockage en memoire du type APC, eaccelarator, Xcache,
    le système jpcache ou les pages sont stockées sur le disque pendant un certain temps, ou memcached qui lui stocke tout en mémoire.
    on peut utiliser les trois systèmes en même temps en fonction de ce qu’il savent faire.

    je t’invite à aller sur ce lien http://www.mysqlperformanceblo.....omparison/

  28. Aucun retour sur l’usage du .Net ?

    Pourquoi négliger cette techno qui commence à offrir de bonne perf et une facilité de developpement ?

  29. .net a des qualités, néanmoins par rapport à PHP5 ou Java pour du web, il n’y a pas vraiment quelque chose en plus pour la conception d’applications.

    De plus, il y a beaucoup de briques libres pour PHP et Java afin de réaliser des applications.

    Enfin, quand on fait un site en PHP ou en Java, on peut faire héberger l’application sur n’importe quel OS (Linux, Solaris, Windows…) et sur n’importe quel serveur Web (Apache, IIS…), alors que .net, on est obligé d’avoir certaines versions de windows avec certaines versions d’IIS. Sans compter le prix des licences.

    Comme on change très peu de langage dans un projet, pourquoi dépendre de Microsoft quand d’autres solutions libres crédibles existent ?

  30. Fabien, tu n’aurais pas par hasard un comparatif des meilleurs hébergements dédiés ? J’ai l’impression que le choix est aussi cornélien qu’avec un hébergement mutualisé. Comment as-tu choisi le tiens ?

    Je pense qu’il faut regarder le sérieux du prestataire avant tout eMeRiKa, surtout que les variations de prix restent minimes pour l’achat d’un nom de domaine : 15 euros par an chez Gandi contre 8 euros chez BookMyName (mais avec des temps de réponse en cas de problème plus conséquents). En ce qui concerne Infomaniak, en effet, j’en suis pleinement satisfait pour le moment.

  31. Pour Atar64 : peut être parce que .net force à acheter les outils de dev, les OS des serveurs, les bases de données et tout le toutim chez le même fournisseur, qui ne se gène pas pour bien remuer le couteau dans tous les sens une fois que tu t’es fait harponner ?
    .net est parfait si ton business plan consiste à te faire racheter par Microsoft, ou pour faire du dev comme consultant chez des baleines en train de saigner et de se tortiller sous les harpons.
    Si tu vise Google ou autre chose, oublie.

  32. Un bon article - nos choix se sont pas exactement les mêmes, en particulier pour MooTools, avec lequel je me suis bataillé pour la compatibilité IE… Pour le reste - bien d’accord…

    Du coup j’ai exposé nos choix à nous…: http://www.epistema.com/blog/f.....tion-web2/

  33. Je parle d’utiliser le .Net seulement pour les très gros projet.
    J’étais très septique au debut. On m’a imposer son utilisation lors d’un stage (je suis encore etudiant) et j’ai été très très surpris de sa capacité. L’appli concerne un réseau d’agence immobilière.

    Concernant les outils ils sont gratuits (Web Developper combiné a quelques ajouts), la base de données c’est du MySQL(Conector .Net) donc idem que pour PHP.

    Reste l’hebergement qui est certe très chère si tu l’heberge chez toi (pas bcp plus si c chez un hebergeur)

  34. Pour les caches PHP, beaucoup de framework PHP utilisent un système de cache. Il ne faut pas oublier le cache de MySQL qui est quand même assez efficace et qui n’est généralement pas activé par defaut.

    Sinon, même quand on a de petits moyens, je vous conseil quand même de vous prendre un serveur dédié.
    Comme l’a dit Fabien, un serveur kimsufi de chez OVH, ça coûte 20€ par mois, et ça sera toujours mieux qu’un mutualisé bien chargé façon boat people.

  35. Comme l’a dit Fabien, un serveur kimsufi de chez OVH, ça coûte 20€ par mois, et ça sera toujours mieux qu’un mutualisé bien chargé façon boat people.

    Oulà ! Attention, j’ai déjà travaillé avec des kimsufi, et c’est loin d’être la panacée. Clairement, ce ne sont pas des serveurs de production pour des services professionnels, puisqu’ils ne disposent pas d’un vrai support technique. Mieux vaut prendre l’offre au dessus, sinon, en cas de panne, c’est foutu.

  36. Heuuu sur les kimsufi tu as les même services que sur les serveurs des offres au dessus il me semble, c’est à dire pas grand chose. Des boites comme OVH se contentent de te fournir un serveur, et c’est à toi de te débrouiller. Ils n’interviennent que si ta machine ne ping plus.

    Si tu veux du service, il faut taper dans des offres beaucoup plus couteuses, qu’OVH ne propose pas.

    Ceci dit, avec un minimum d’effort, administrer ce genre de serveurs très standard est à la portée de n’importe quel développeur.

  37. Si je ne m’abuse, le kimsufi est un produit un peu à part dans la gamme OVH. D’ailleurs, il dispose de son propre site (kimsufi.com) et les demandes de support doivent être envoyées à une adresse distincte. Support qui est, soit dit en passant, fort peu réactif. Cela dit, c’est vrai que les seuls cas ou l’on a besoin d’un tel support, c’est pour les défaillances matérielle. Sinon, on arrive à se débrouiller.

  38. Oula, ils seraient encore moins réactif avec le kimsufi ? :)
    Il est clair qu’OVH ne sont pas ultra réactif. Néanmoins, on trouvera le même problème à peu prêt partout, à moins de payer pour un serveur infogéré avec du service derrière, mais là les offres ne sont pas en dessous des 200€ par mois.

    L’avantage des boites comme OVH (je ne parle que de celui que je connais, mais il y en a d’autres) c’est qu’ils ont tellement de volume de clients que la bande passante et la disponibilité des serveurs n’est pas un problème.

    Sinon dans votre choix d’hébergeur, n’oubliez pas que pour apparaitre sur google.fr dans les recherches sur les Pages : France, il faut être hébergé en France (ou plus exactement sur une IP française).

    On le voit bien avec ce blog, qui apparait dans les pages francophones et pas sur les pages France (puisque le blog est sur une IP Suisse). C’est un paramettre à prendre en compte quand on choisi son hébergement dans le but de lancer un site pro.

    Par contre se que vous pouvez faire puisqu’il y a pas mal d’entrepreneurs dans le coin qui démarrent juste leur projet, c’est de partager un serveur dédié infogéré afin d’être tranquille niveau hébergement.

    Ce que je n’aime pas dans le mutualisé, c’est que les serveurs sont généralement surchargés, et que les sites qui sont dessus le ressentent (site lent). Et pour couronner le tout les sites sont souvent limités (nombre de connexion à la BDD, bande passante etc…).

  39. J’arrive un petit peu après la bataille, mais en relisant ce post, tu as qualifié scriptaculous de peu gracieux Stephane, qu’entends tu par là ?

  40. Salut Etienne. J’ai trouvé Scriptaculous peu gracieux car à l’époque il fallait déclarer les effets en ligne dans le code (blocs SCRIPT ou attributs onclick, onmouseover, …). On avait bien la possibilité d’utiliser Behavior, mais il faut avouer que c’était loin d’être aussi élégant que la syntaxe proposée par JQuery ou Mootools.

  41. Ah ok je vois mieux de quoi tu parles :) merci de ta réponse en tout cas!

  42. Bonjour à tous,

    Concernant l’hébergement mutualisé, j’ai différents sites actuellement en production chez différents hébergeurs et je suis en train de migrer l’ensemble de ces sites vers 1and1.
    Niveau rapport qualité/prix, l’offre 1and1 est presque imbattable et la qualité de l’interface d’administration fait toute la différence.

    Concernant Ajax, j’utilise le framework Xajax : compact simple rapide … jetez-y un oeil ! Un tutoriel ‘Learn xajax in 10 Minutes’ vous permettra de le mettre en oeuvre en quelques instants.

    Enfin, pour ceux qui souhaite dérouler des tests unitaires et valider leurs IHM, l’excellent SimpleTest vous comblera de bonheur ;-) Une présentation en français est dispo sur onpk.net.

  43. Qui connaît / utilise QCodo, un framework PHP5? Qu’en pensez-vous? Voir http://www.qcodo.com

  44. Hello à tous,

    je me permets de commenter sur ce post car je suis à la recherche d’un développeur freelance.
    Mon projet “perso” est la création d’un site web, dont je ne prefer pas parler ici pour le moment mais qui un bon backoffice pour de la gestion de données.

    Je ne sais pas si c’est suffisament claire en tout cas si vous connaissez un peu n’hésitez pas à me le signaler ou même a en discuter.

    Merci d’avance pour votre aide :)

    Samy

  45. article intéressant, je me sens moins seul, moi aussi dev java je pense passer à PHP pour utiliser le CMS Dupral
    en effet, pourquoi se contenter d’un framework alors qu’il y a maintenant des CMS matures faciles à évoluer, avec toutes les briques nécessaires :)

    au delà de l’aspect technique, ce serait intéressant que tu nous parles de ta gestion de projet. utilises tu les methodes agiles d’Extreme Programming ?

    tres bonne continuation à tous en tous cas, la vie est courte, autant bosser pour soi que pour les autres ! :)

  46. Pour ma part j’ai étais converti par le CMS Joomla qui, dans sa version 1.5 et sa structure Model-View-Controler est très bien structurée et permet toutes les fantaisies. Je ne connais pas Drupal mais je pense que leur nouvelle version doit être également de qualité…La communauté est peut-être un peu moins active ?

  47. d strong objections with Foreign Minister Musa Kusa and other Libyan officials about the use of lethal force against demonstrators.In Cairo, Libya’s Arab League representative Abdel-Monem al-Houni said he told the Foreign Ministry in Tripoli that he had “resig
    http://www.bottespascherhomme.com

  48. in the past has included similar provisions. As the years go by, the savings always vanish in the regulatory complexity of the programs, and entitlement spending continues to rise just as it always has. Moreover, arbitrary across-the-board payment cuts are actually damag
    http://www.doudounepascherboutique.org

Ajouter un commentaire

Les informations obligatoires sont indiquées par une étoile rouge *.



Par contre, il y a encore des trucs qui ne marchent pas. Par exemple il a compris 'DesignS' au lieu de 'Design'.

Articles Récents

Les derniers articles publiés

A Propos

Je m’appelle Stéphane Thomas et je suis Ingénieur Senior expert dans le développement d'applications web complexes. Etant également un peu Entrepreneur, j'ai tenté l'aventure de la création d'un nouveau service Internet appelé Loomiz. Je suis maintenant le cofondateur d'Hitomi Studio, un studio de développement spécialisé dans la réalisation de sites ecommerce haut de gamme pour de jolies marques.

Lire la suite…