10 startups dans lesquelles j’investirais…

Publié le 10 fév 09 à 07:53 | Catégorie : Web 2.0 | 16 commentaires

…Si j’étais Business Angel. Il s’agit bien sûr d’une sélection hautement personnelle, tout comme la précédente. Mais je dois reconnaître que j’ai rencontré l’année dernière au cours de ma veille quotidienne hebdomadaire certains projets dont le concept et la réalisation (ces deux paramètres n’étant pas forcément réunis à chaque fois) ont attiré irrémédiablement mon attention.

J’ai donc noté au fur et à mesure, avec parcimonie, les startups auxquelles je crois vraiment. Elles ne sont pas toutes vouées à devenir des cash machines. Mais celles qui sont dans cette liste possèdent d’autres qualités qui les rendent attrayantes. Ce sont des projets dans lesquels j’aurais vraiment envie de m’impliquer. Et si j’en avais les moyens, je les contacterai très certainement pour voir avec elles comment les aider financièrement ou de toute autre manière.

  1. Logo Pageonce Pageonce, your Internet, your way : l’idée derrière Pageonce est de centraliser toutes ses informations en un seul et même endroit. Il ne s’agit pas simplement d’agréger les données de services web 2.0 comme le propose déjà FriendFeed, mais d’aller encore plus loin en important les informations disséminées sur les comptes de ses fournisseurs d’électricité, de téléphonie, de sa banque, etc. L’idée est simple et la valeur ajoutée évidente (gain de temps). Le seul point négatif est qu’il faut développer un mécanisme d’importation différent (pour récupérer les données) pour chaque type de compte.
  2. Logo Kidmondo Kidmondo, an online baby journal : Kidmondo est un service en ligne qui permet de créer un site pour son enfant. Il propose tout ce que l’on peut imaginer : un calendrier, un blog, une galerie de photos et de vidéos, des graphiques pour suivre l’évolution du bébé, une timeline, … Bref, tout le nécessaire pour combler la jeune maman (ou papa) qui y trouvera de quoi constituer un véritable journal de bord. Il est bien sûr possible de partager toutes ces informations avec les membres de sa famille. La réalisation est très soignée, le marché énorme et le business model plutôt pertinent.
  3. Logo The Resumator The Resumator, resumes in, results out : The Resumator, tout comme les deux startups suivantes, fait partie d’un de mes domaines de prédilection : l’emploi. Même si Monster est le leader de ce marché, cela fait bien longtemps qu’il a cessé d’innover. The Resumator s’adresse donc aux entreprises en leur proposant un service pour gérer leurs offres d’emploi et les candidatures qu’elles reçoivent. Le site est superbe et semble bien pensé. Le business model est éprouvé, puisqu’il faut payer 59 dollars par mois pour profiter de ce service. Où est-ce que je dois signer ?
  4. Logo Glassdoor Glassdoor, see what employees are saying : Glassdoor intéressera cette fois-ci plus les chercheurs d’emploi (actifs ou passifs). Vous avez reçu une proposition ou vous avez repéré une offre d’emploi, mais vous aimeriez en savoir plus sur la société ? Glassdoor est fait pour vous. Ce site comporte en effet peut-être les avis de personnes ayant déjà travaillé dans cette société. Et il est également capable d’afficher les salaires pratiqués en fonction du poste et de la situation géographique. C’est exactement le genre d’outil qui manque aujourd’hui, avec une véritable valeur ajoutée à la clé.
  5. Logo ididwork ididwork, the work log that shares : ididwork rappelle un peu le concept de Kudos que j’avais cité dans l’article de l’année dernière. Il s’agit ici simplement de résoudre le problème récurrent de manque de feedback dans le cadre de son travail et d’améliorer la communication au sein d’une équipe. Cela ressemble un peu à du Twitter pour les entreprises, avec un système d’encouragements qui pourrait palier aux déficiences actuelles (surtout en France). Encore une idée qui je l’espère devrait améliorer la vie au travail.
  6. Logo RescueTime RescueTime, free time management software : maintenant que nous avons résolu tous ces problèmes d’emploi, nous allons nous intéresser à la productivité des salariés… Je parle de salariés, mais RescueTime s’adresse en fait à tous ceux qui travaillent sur un ordinateur. En installant un petit logiciel, RescueTime va être capable de vous indiquer quels sont ceux sur lesquels vous passez le plus de temps. Et tout ça de manière totalement transparente ! Le système de tags permet de regrouper ces applications par thème (par exemple toutes celles qui concernent le développement). Et il est possible de se fixer ensuite des objectifs pour réduire l’utilisation des plus chronophages (qui a dit Twitter ?) afin de devenir plus concentré et efficace.
  7. Logo Commonbox Commonbox, le pot commun en ligne : Commonbox est une petite startup française dont l’objectif est tout simplement de transférer le concept de pot commun sur Internet. J’aime beaucoup ce projet, car il répond à un véritable besoin. Dorénavant, vous pourrez utiliser ce service dès que vous devez organiser un événement ou acheter un cadeau à plusieurs et qu’il faut ensuite se partager les frais. Et il y a bien d’autres raisons d’y faire appel. Il faut encore raffiner le business model, mais je suis persuadé que ce site a un sacré potentiel.
  8. Logo Forvo Forvo, all the words in the world, pronounced : voilà exactement le genre de service dont je parlais en introduction : difficile à monétiser (ou pas évident de prime abord), mais avec une réelle utilité et un certain cachet. Forvo permet en effet d’écouter des mots dans d’autres langues. Il s’agit donc d’un outil formidable pour apprendre une langue étrangère et améliorer son accent (si si). Le site est très bien conçu,  facile à utiliser et parfois amusant si l’on décide de sortir des sentiers battus et de s’essayer à des langues exotiques…
  9. Logo BuySellAds BuySellAds, advertising marketplace : BuySellAds est une place de marché qui met en relation des annonceurs avec des blogueurs ou n’importe quel possesseur de site Internet. Ce service est d’une clarté surprenante et se révèle très simple à utiliser. Je ne comprends pas pourquoi nous n’avons pas d’équivalent en France, car même si le marché de la publicité est plus restreint, il y a sûrement de la place pour une plateforme de ce type (je pense particulièrement à la vente de bannières carrées 125×125). En plus, le business model fonctionne bien.
  10. Logo Guideal Guideal, show me your world : et pour terminer, un site avec là encore un concept original : Guideal. Visiter un pays, une ville, un quartier en compagnie de l’un de ses habitants est probablement une des meilleures façons de le découvrir. Guideal est donc une plateforme communautaire favorisant la mise en relation entre ces personnes et les voyageurs. L’idée est donc d’aller au-delà du simple guide du routard et de partager en plus un moment avec des locaux, sachant que ces derniers peuvent le faire gratuitement ou contre rémunération.

Que pensez-vous des startups présentées dans cette liste ? Est-ce que vous financeriez les mêmes si vous aviez à votre disposition quelques dizaines de milliers d’euros ? Tiens, je serais curieux de savoir ce que Cédric, Julien ou Henri feraient…

A lire également

Les visiteurs qui ont vu cette page ont consulté ensuite :

A savoir

La rédaction de cet article a nécessité 3 heures et 11 minutes. Si vous le souhaitez, vous pouvez être prévenu de la parution de nouveaux articles en vous abonnant par RSS ou par email.


15 commentaires à propos de “10 startups dans lesquelles j’investirais…” :

  1. “Et si j’en avais les moyens, je les contacterai très certainement pour voir avec elles comment les aider financièrement ou de toute autre manière.”

    Stephane, tu attends quoi?

    “avec des “SI” on peut faire le tour du monde…

    La vie se passe tout de suite et maintenant. Une société te fascine, prends le téléphone, ta plume, ton email, et fonce, fais toi connaître, remue toi…

    D’avoir ou ne pas avoir 1 euro, 10′000 euros, ou 10 millions d’euros n’y changent strictement rien.

    Je reprends la fin de ta phrase: “ou de toute autre manière”

    Les compétences d’une personne sont bien plus importantes et valorisante que n’importe quel montant que tu va apporter sur la table, qui de toutes manières, sera engloutit en 2 salaires mensuel…

    Choisit ton entreprise coup de coeur, et appelle les d’ici ce soir.

    “Just do it.”

    Roman

  2. Wow, merci pour cette liste, certains services sont absolument excellents ! Je crois en particulier que Commonbox a de beaux jours devant lui :) .

    Pour BuySellAds, je suis entièrement d’accord avec toi et m’étonne également du retard qu’a pris le marché Français - et il me semble considérable. Quand on voit le nombre de plateformes - comme Clickbank - ou de services qu’a à sa disposition le web anglosaxon, cela fait rêver !

  3. Et bien c’est à dire que j’ai déjà une société dont je dois m’occuper Roman ;). Il y a également celles que j’aide modestement au sein de la Startup Academy. Les startups listées dans cet article, c’est la prochaine étape…

  4. @Stephane
    Je sais bien que tu à une startup qui t’occupes, mais plus le temps passe, plus je me demande si elle verra le jour…
    Je trouve que ta phase de lancement est trop longue à mon goût, mais seul le temps nous dira si c’était une bonne stratégie…

    J’aime beaucoup tes posts, et tu m’a fais découvrir beaucoup de choses intéressantes, qui m’aide dans mes sociétés!

    Merci Stephane, continue à jouer l’explorateur pour nous!

    Roman

  5. Par rapport à BuySellAds, on a AD42 en France qui je crois fait la même chose.

  6. Prenons rendez-vous dans 2 ans pour voir ou en sont ces startups.

    Je voudrais dire un mot sur les concepts qui sont abordés et que j’identifierais, un peu par provocation, de “Fausse bonne idée”.

    Par exemple guideal : l’idée est séduisante. Il y a un besoin. C’est sympathique.
    2 problèmes :
    Comment générer suffisamment de cash pour faire vivre les concepteurs ?
    Comment lutter contre tous les marchands de voyages qui, si le concept tient la route, s’empresseront de copier le concept ( ils sont en amont pour toucher le voyageur ).
    Ce que je veux dire c’est qu’avoir une ( très ) bonne idée ne suffit pas.

    On lit beaucoup d’articles sur les startups ; et beaucoup sur des startups dont la cible est large. Les réussites à la Facebook font réver. Mais le vrai marché n’est-il pas caché vers des niches plus “verticales” et plus proches des entreprises ?

  7. Hello,
    J’ai essayé RescueTime il y a quelques mois de cela. C’est un outil très intéressant qui permet de monitorer son activité et de voir la ou l’on passe (perd ?) le plus de temps. Sous Linux avec le bureau Gnome, il y a le projet Hamster qui fait sensiblement la même chose.

  8. Une petite information pour faire connaître notre site (http://www.casakid.com) qui est un équivalent de Kidmondo pour la marché francophone.

    Et aussi pour signaler qu’on est ouvert à toute proposition ;-)

  9. Bonne question qui demande réflexion. J’avoue que pour l’instant je suis dans le lancement et le développement de ma propre boite! Mais si j’avais de l’argent (en trop) j’investirais dans des applications web orientées métier comme les addons de saleforces, des outils liés à la productivité ou de management de son temps (time tracker). Malheureusement je n’investirais que très peu dans des services purement web 2.0, le pari est trop risqué à mon avis.

  10. Domi, je crois que tu es sur la même longueur d’onde qu’Henri (niche ciblée entreprise). Mais je te rejoins tout à fait sur ce point : une bonne idée ne suffit pas. En revanche, est-ce qu’un Business Angel ne va pas investir aussi sur des projets coup de coeur ?

  11. J’ai aussi pense a Ad42 pour le BuySellAds francophone…

    Je ne sais pas si les services sont frot proches ou non mais l’idée d’une place de marche pour des pubs sur blog ou autres site est bien la chez ad42.

  12. Bonsoir Stéphane, les avantages que tu décris pour PageOnce sont déjà atteints par les pages perso de type PageFlakes ou Netvibes : pour ce dernier il existe (notamment) un widget pour suivre _ses_ enchères en live sur ebay ou encore un widget pour afficher l’état de _ses_ comptes monabanq. Même si l’auteur a un emploi du temps très chargé, ce blog est vraiment intéressant : une forme qui fait entrer et un fond qui fait rester.

  13. Liste sympa ! Je confirme qu’AD42 fonctionne bien comme une place de marché publicitaire Internet.

  14. Hello Stéphane,

    Très bon article.
    Je développe qq idées autour de ce thème ici: http://sadai.net/si-je-devais-investir

    A très vite,
    Cedric

  15. Merci Cédric. En effet, ton article pousse l’analyse encore plus loin. Et j’ai même découvert RightScale que je ne connaissais pas.

Ajouter un commentaire

Les informations obligatoires sont indiquées par une étoile rouge *.


Un rétrolien à propos de “10 startups dans lesquelles j’investirais…” :

  1. Guide touristique local parfois bénévole dans le monde entier | Hasard Du Jour - Alternatives pour un monde meilleur...
    Le 13 février 2009 à 07:47

Par contre, il y a encore des trucs qui ne marchent pas. Par exemple il a compris 'DesignS' au lieu de 'Design'.

Articles Récents

Les derniers articles publiés

A Propos

Je m’appelle Stéphane Thomas et je suis Ingénieur Senior expert dans le développement d'applications web complexes. Etant également un peu Entrepreneur, j'ai tenté l'aventure de la création d'un nouveau service Internet appelé Loomiz. Je suis maintenant le cofondateur d'Hitomi Studio, un studio de développement spécialisé dans la réalisation de sites ecommerce haut de gamme pour de jolies marques.

Lire la suite…