Recherche par thème

Vous avez sélectionné le thème 'serveur', 6 articles ont été trouvés :

Articles

  1. 7 leçons apprises en construisant un site à 270 millions de pages vues par mois

    Ce site Internet, c’est Reddit. Son fondateur revient sur différents points à prendre en compte lorsqu’on travaille sur un site qui doit être capable de monter en charge et de supporter de nombreuses transactions. La première leçon s’intitule crash often, allez savoir pourquoi…

    Lire l’article original

  2. Accélérer Php

    Publié le 25 mar 10 à 07:08 | Catégorie : Développement Web | Ajouter un commentaire

    Accélérer Php

    Un article qui présente de manière détaillée les différentes stratégies à notre disposition pour optimiser une application web basée sur un framework de développement. Il s’intéresse donc à APC (qui sert à cacher la compilation des scripts PHP) ainsi qu’à certains paramètres du serveur : durée de la connexion, nombre maximum de requêtes, etc.

    Lire l’article original

  3. Sécurité web: faites-vous partie du problème ?

    Le problème avec la sécurité d’un site ou d’une application web, c’est qu’il s’agit d’un domaine complexe qui requiert pourtant toute notre attention. Il existe différents types de vulnérabilités et d’attaques (injection SQL, cross-site scripting, phishing, …), mais aussi de bonnes pratiques à suivre que cet article très complet nous rappelle (comme regarder régulièrement les fichiers de log d’un serveur).

    Lire l’article original

  4. Le vocabulaire des infogérants et des hébergeurs décrypté

    Le vocabulaire des hébergeurs est parfois déroutant pour des clients qui ne connaissent bien évidemment pas tous les acronymes et autres termes usités : bande passante, ratio de contention, peering, load balancer, … Il est d’ailleurs souvent difficile de comparer les offres d’hébergement de manière pertinente, c’est-à-dire en s’attachant à choisir une plateforme d’hébergement qui convienne réellement à ses besoins. Heureusement, cet article va nous aider à y voir plus clair.

    Lire l’article original

  5. Surveiller son serveur avec Cacti

    Publié le 21 déc 09 à 07:01 | Catégorie : Développement Web | 7 commentaires

    J’utilise actuellement deux serveurs pour héberger le site d’Hitomi Studio, celui de Cross Meter, ce blog et toutes les autres applications sur lesquelles je travaille. Il s’agit de Dedibox basées sur Debian 5 et configurées avec tous les packages nécessaires à une infrastructure LAMP robuste. Le serveur le moins puissant est utilisé pour les applications de développement (panneau de débogage, page de démarrage, gestion de la base de données, …) alors que l’autre est destiné à recevoir les applications accessibles de tous.

    Or ce dernier a quand même la responsabilité d’une dizaine d’applications en environnement de production et de la moitié en environnement de staging (environnement de test qui permet de tester une application dans les mêmes conditions que si elle était déployée en production). Il faut donc être capable de surveiller la charge de ce serveur afin d’identifier rapidement d’éventuelles lacunes et de prévoir également une migration ou un redécoupage des applications avant qu’il ne soit mis en défaut. Et c’est là que Cacti rentre en jeu.

  6. Pour sécuriser une connexion entre le navigateur d’un internaute et le site web qu’il consulte, il faut utiliser le protocole HTTPS et mettre en place un certificat au niveau du serveur. Ce certificat doit avoir été délivré par une société accréditée pour être reconnu automatiquement par les principaux navigateurs du marché. Dans le cas contraire, le navigateur va demander à l’utilisateur de vérifier et de valider ce certificat avant de pouvoir accéder à ce site (ce qui est dramatique au niveau de l’expérience utilisateur).

    Mais lorsque cette contrainte est acceptable et connue (comme par exemple dans le cas d’une interface d’administration qui n’est pas destinée aux utilisateurs), il est tout à fait possible de se passer d’un certificat signé par une autorité externe et d’économiser quelques euros en le générant soi-même. On parle alors de certificat self-signed.


Par contre, il y a encore des trucs qui ne marchent pas. Par exemple il a compris 'DesignS' au lieu de 'Design'.

Articles Récents

Les derniers articles publiés

A Propos

Je m’appelle Stéphane Thomas et je suis Ingénieur Senior expert dans le développement d'applications web complexes. Etant également un peu Entrepreneur, j'ai tenté l'aventure de la création d'un nouveau service Internet appelé Loomiz. Je suis maintenant le cofondateur d'Hitomi Studio, un studio de développement spécialisé dans la réalisation de sites ecommerce haut de gamme pour de jolies marques.

Lire la suite…